Les petits accidents de l’accouchement dont personne ne parle

Publié le par infobebes.com

Les petits imprévus de l'accouchement

J’ai peur de me libérer de mes selles en accouchant

Toutes les sages-femmes vous le confirmeront. Cet accident arrive très fréquemment quand on accouche. En effet, lorsque la dilatation du col de l’utérus est complète, on ressent une envie irrépressible de pousser. C’est un reflexe mécanique du à la tête du bébé qui appuie sur les releveurs de l’anus. Ne vous retenez surtout pas, vous risquerez de bloquer la descente du bébé. Les poussées sont indispensables pour donner naissance à votre enfant. Mais parfois il arrive que les femmes n’arrivent pas à retenir leurs selles à ce moment là, qu’elles soient ou non sous péridurale. Ne vous inquiétez pas, le personnel médical est habitué et prendra en charge ce petit incident sans même que vous vous en rendiez compte. D’ailleurs, au moment où cela se produit, vous avez généralement d’autres priorités à gérer. Si cette question vous préoccupe, vous pouvez tout à fait prendre un suppositoire ou un lavement quand les contractions commencent. Il est fort probable que la maternité vous le propose à votre arrivée. Sachez toutefois qu’en principe, les hormones sécrétées en début de travail permettent aux femmes d’aller à la selle naturellement.

J’ai peur de « faire pipi » en donnant naissance

Cet événement peut aussi se produire car la tête du bébé appuie sur la vessie en descendant dans le vagin. En général, la sage-femme prend soin de la vider avec une sonde urinaire juste avant l’expulsion afin de laisser de la place au bébé. Ce geste est systématiquement pratiqué quand la maman est sous péridurale car la vessie se remplit plus rapidement en raison des produits injectés.

J’ai peur de vomir

Autre désagrément de l’accouchement : les vomissements. La plupart du temps, ils se produisent pendant le travail, quand le col est dilaté à 5 ou 6 cm. Il s’agit d’un phénomène réflexe qui se manifeste lorsque la tête du bébé commence à plonger dans le bassin. La maman ressent alors un haut le cœur qui lui donne envie de vomir. Quelquefois, c’est au moment de la pose de la péridurale que les vomissements ont lieu.

 

Arrêtez de tout intellectualiser !
La mise au monde est un retour à notre état de mammifère. Dans nos sociétés, on a tendance à vouloir que tout soit sous-contrôle et parfait. L’accouchement, c’est autre chose. C’est le corps qui réagit et il faut savoir qu’on ne peut pas tout maîtriser. Un conseil, lâchez prise !
Francine Caumel-Dauphin, sage-femme

Publié dans Santé

Commenter cet article

http://blog-bebes.blogspot.com 05/09/2013 08:37

Très instructif!