Un pompier accusé d'avoir filmé ses collègues féminines dans les vestiaires

Publié le par AFP

Photo Par Philippe Huguen - Un officier pompier de Montigny-lès-Cormeilles (Val-d'Oise) a été suspendu de ses fonctions pour avoir filmé en catimini ses collègues féminines dans les vestiaires de la caserne, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien

Un officier pompier de Montigny-lès-Cormeilles (Val-d'Oise) a été suspendu de ses fonctions pour avoir filmé en catimini ses collègues féminines dans les vestiaires de la caserne, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.

Lieutenant, le pompier, un père de famille de 46 ans, a été placé en garde à vue la semaine dernière au commissariat d'Herblay (Val-d'Oise), après un signalement fait le dimanche 7 avril par une jeune sapeur-pompier travaillant dans la caserne.

"La jeune femme a découvert une caméra dans les vestiaires. Quand elle a vu le dispositif, elle a aussitôt alerté sa hiérarchie", a raconté une source policière.

Selon le colonel Jean-Yves Delannoy, chef des pompiers du Val-d'Oise, les soupçons se sont alors portés sur l'officier, en poste depuis près de deux ans à Montigny-les-Cormeilles, qui a "reconnu les faits", "sans les expliquer".

"Nous avons déposé plainte dès le lundi auprès du commissariat d'Herblay", a raconté M. Delannoy. "Le lendemain, il s'est rendu au commissariat afin de se constituer prisonnier", a-t-il ajouté.

A l'issue de sa garde à vue, le sapeur-pompier a été mis en examen pour captation d'images et atteinte à la vie privée, et placé sous contrôle judiciaire, a précisé une source proche de l'enquête.

L'officier a par ailleurs été suspendu à titre conservatoire, en attendant d'être présenté à un conseil de discipline, a indiqué le colonel Delannoy, selon qui "rien n'aurait permis jusque-là de le soupçonner" de tels agissements.

"C'était un bon élément, bien noté. Nous avons tous été très surpris en apprenant cette affaire", a-t-il précisé.

Publié dans Histoire

Commenter cet article