Une amende pour le port d'un T-shirt " je suis une bombe " ?

Publié le par elle.fr

Une amende pour le port d'un T-shirt " je suis une bombe " ?

Ils avaient été relaxés en première instance. Mais Bouchra Bagour, 35 ans, et son frère Zeyad Bagour, 29 ans, pourraient écoper d'une amende en appel. La mère et l'oncle du petit Jihad sont poursuivis pour apologie du crime.Le 25 septembre dernier, l'enfant de 3 ans s'était présenté à l'école maternelle de Sorgues (Vaucluse) vêtu d'un T-shirt portant les mentions " Je suis une bombe " et " Jihad, né le 11 septembre ". Une " maladresse " selon la mère du petit garçon. L'enfant étant effectivement né un 11 septembre, elle aurait souhaité lui " faire plaisir " en l'habillant de cette manière.1 000 euros et 3 000 euros d'amende requisMais pour l'avocat général, il s'agit d'un acte de provocation. " On est obligé de constater qu'ils (la mère et son frère) avaient conscience du caractère provocateur du T-shirt ", a-t-il déclaré au moment de son réquisitoire, appelant la justice française à condamner la mère et l'oncle à des peines respectives de 1 000 euros et 3 000 euros d'amende. De son côté, l'avocate de la mère a ironisé sur les motifs de poursuites dont fait l'objet sa cliente. " Faire l'apologie de crime auprès d'enfants de 3-4 ans qui ne savent pas lire est un procès un peu maladroit ", a-t-elle notamment déclaré après le réquisitoire. La décision sera rendue le 20 septembre prochain. 

Publié dans Histoire

Commenter cet article

personal cloud storage 01/07/2014 10:33

I think there is no reason to fine someone for wearing a t-shirt bearing that caption. It is a trend among the youths to wear t-shirts of different captions and it will do no harm to anybody. In that case, imposing a fine is quite unnatural.

Chris 01/07/2014 09:28

Post-Nice. Merci.